top of page
  • Photo du rédacteurClaudia Ruzicki

Améliorons le contact par Hildegard Schafer




* Résumé du texte "Améliorons le contact", d'Hildegard Schafer, publié dans le livre "La Transcommunication" de Jean-Michel Grandsire


➢ 3 mois avec des tentatives quotidiennes pour obtenir le premier contact avec la fille.


➢ A utilisé une vieille radio où les stations se chevauchaient, émettait en russe, polonais, yougoslave, tchèque, langues qu'elle ne connaissait pas


➢ « La technique n'est pas tout, elle ne remplace pas la puissance de la pensée. (La technique n'est pas tout, elle ne remplace pas le pouvoir de la pensée)


➢ Pouvoir de la pensée = la ferveur, le désir du cœur d'avoir un contact avec le défunt, notre amour à cet effet



Humilité et amour (p. 32)


➢ Le travail de groupe doit être dominé par l'harmonie. Les vibrations des gens doivent être à l'unisson. Ceux qui ont des ondes négatives seront certainement nuisibles.


➢ Les conditions de réussite s'appellent l'humilité et l'amour


➢ Tout expérimentateur connaît des périodes de temps où les contacts sont très rares. Les conditions atmosphériques jouent un rôle important. Les désordres de la stratosphère peuvent provoquer des perturbations, des éruptions solaires, des éclipses solaires, les essais atomiques libèrent des énergies qui produisent ces tourbillons.


➢ De manière générale, on peut dire que les perturbations atmosphériques rendent très difficile la transmission claire de la voix sur bandes magnétiques.



Le temps (page 33)


En une seconde, nous accumulons 18 impressions ; ceux de l'au-delà, autant d'impressions qu'ils voudront. Ils ont besoin de mobiliser une attention incroyable pour nous atteindre au bon moment, quand on les écoute. On nous a déjà dit que 90% de tous les messages sont perdus car l'être humain utilise ses 18 impressions pour voir, comprendre, penser et aussi pour d'autres facultés qui le distraient. Mais 1/18 de seconde, même si le silence règne en nous, ne suffira pas pour des messages plus longs.


L'être humain doit apprendre à « vider » le temps. Cela signifie que pendant l'expérience, il doit être capable de déconnecter ses oreilles, ses yeux, son nez et sa pensée afin que les messages puissent être compris.


Autre aspect important : commencer le dossier en citant toujours la même formule, par exemple : « Nous vous appelons, chers amis de l'Au-delà, et nous demandons aide et contact pour nous et pour l'humanité » —> l'objectif de rassembler les énergies et faculté de concentration de tous, afin qu'ils puissent être unifiés dans le groupe et que ceux de l'autre côté puissent consolider le canal.


Il est également recommandé de réfléchir ensemble aux questions qui seront posées. Une personne peut poser les questions à haute voix afin que les courants de pensée des participants soient bien connectés et ne puissent pas s'échapper ailleurs.


Il est très important que tout le monde dans le cercle fasse preuve d'une imagination spirituelle unifiée afin que toutes les personnes concernées puissent utiliser un seul point dans l'expérience.


Ce qui est également très important, c'est de prendre au sérieux toutes les formes de Transcommunication, car nous libérons des énergies qui peuvent guérir ou détruire, car l'énergie, en elle-même, n'est ni bonne ni mauvaise, tout dépend de la façon dont elle est utilisée.


Nous avons posé des questions sur l'énergie dont les êtres de l'autre côté ont besoin. La réponse était la suivante : l'énergie des tachyons est plus rapide que la lumière et n'est pas mesurable. Nicola Tesla, le gardien de l'énergie tachyon, parle avec le groupe de Darmstadt.


Un point également très important, qui devrait intéresser tous les chercheurs : on nous a dit de placer un cristal de roche dans le faisceau d'une lampe ultraviolette. M. Fornoff, à Darmstadt, procède ainsi dans son travail. Nous avons demandé pourquoi. Mettons à côté les termes exacts de la réponse qu'ils nous ont donnée :


« Le cristal dégage des énergies que vous ne possédez pas vous-mêmes. C'est pourquoi il est important d'utiliser ce cristal pour juguler l'énergie émanant de nous. Un exemple : vous envoyez un rayon de lumière et ce rayon tombe sur un trou. Il va donc se perdre. Grâce au cristal, le rayon d'énergie va être reconduit. Il se brisera de nombreuses fois. Ici une explication s'impose, à l'égard de la concentration d'énergies : imaginez-vous qu'ici de notre côté soient rassemblés beaucoup de poste radio et que nous nous efforcions de régler tous ces appareils sur un seul canal, celui sur lequel l'émetteur diffuse, de manière a ce que nous puissions rassembler cette énergie unique et que l'emission en question soit audible sur tous les autres appareils. En même temps, chers amis, nous sommes des émetteurs, c'est-à-dire que nous diffusons une langue déterminée, un dialogue déterminé à votre égard et maintenant chacun de vous, qui sert de récepteur, va essayer de manipuler le bouton de façon à créer une fréquence générale. C'est l'explication que je puis vous donner. Encore une indication : un cristal doit être nettoyé. Par l'immersion dans l'eau naturelle, il se purifie. L'eau de pluie parcourt l'atmosphère - elle est déjà purifiée quand elle vous arrive. L'eau de pluie qui a stagné pas être utilisée. Le nettoyage du cristaux est très important."


Un épouvantail à moustiques (page 35)


Considérons un autre aspect. On nous a dit qu'une sorte d'anti-moustique pourrait compléter notre kit. Dans nos cercles d'expérimentation, cet accessoire minuscule et peu coûteux est utilisé depuis longtemps, parfois appelé « sifflet pour chien ». Cet appareil produit un son très aigu, très aigu, à peine perceptible par les êtres humains, mais parfaitement perceptible par les animaux, et les chiens en particulier. Bien compris : les moustiques perçoivent le son et évitent ces endroits où l'on utilise des sifflets pour chiens.


Pour ceux de l'autre côté, il est plus facile de nous trouver grâce à ce petit accessoire, car la fréquence qui en émane peut être captée par eux. Ce n'est pas une fréquence dérangeante. C'est pourquoi on nous demande de l'utiliser.


Voici un message que nous avons déjà entendu plusieurs fois. Je voudrais donc répéter une fois de plus, en respectant fidèlement les termes, le message qui nous a été transmis de l'autre côté :


« Toutes les savoir technique n'est pas determinant pour l'établissement de la transcommunication vers nous. Ce dont nous avons besoin, ce dont vous avez besoin, mes amis, c'est du sentiment d'amour et d'humilité, pour ouvrir les portes à la haute-puissance, afin qu'elle puisse vous pénétrer. Ne vous trompez pas : les appareils à eux seuls ne sont pas tout, mais le sentiment avec lequel vous les manipulez, semblable à celui avec lequel vous conduisez votre voiture".


Nous avons demandé à quoi servait TCI. Ils nous ont répondu :


« Ce sens réside dans le fait que vous sont donnés des contacts ayant valeur de preuve, et qui s'adaptent à votre vie technique et matérielle. Pour bien des personnes, c'est une aide énorme de glaner une expérience au-delà de la mort de leurs êtres chers, d'apprendre que la mort n'est pas la fin, mais un passage. "


Il nous était parfois très difficile de fournir des informations valables, car les groupes de personnes qui se réunissaient pour réaliser ces expériences étaient composés de trop d'énergies différentes. Il s'est donc trouvé que tout le monde a entendu des choses différentes. Mais il a toujours été possible pour une personne isolée d'entendre des voix aussi loin qu'elle puisse comprendre. C'était la situation de base que nous voulions créer.


Nous nous demandons comment les voix arrivent sur bande magnétique. Voir la réponse :



Les voix directes (page 37)


« Voyez-vous, mes chers, la bande comporte plusieurs couches. Ce que nous avons fait, nous,, c'est de modifier la structure des couches de la bande magnétique de façon qu'elle s'adapte aux énergies émanant de nous.


Ceci ne diffère pas de ce qui se passe avec les grands appareils, qu'on conduit de manière à obtenir une voix directe. Mais la situation est tout autre si je veux parler à l'aide d'un haut-parleur. Alors, ce n'est pas la bande magnétique qui est influencée, mais les appareils à travers lesquels nous articulons. Nous captons les fréquences, nous les lions en gerbe et nous les conduisons pars les appareils directement dans le haut-parleur. Vous avez assisté à ceci au Luxembourg, et aussi chez Peter Harting à Darmstadt. Vous pouvez pu constater combien les voix étaient modifiées ».


Nous avons demandé pourquoi les communications informatiques, vidéo et téléphoniques ne se sont installées que plus tard, et on nous a répondu :


« Les voix sur magnétophone signifiaient d'abord pour nous un mode d'insertion, parce que l'autre matériel n'était pas encore à notre disposition en nombre suffisant. Ici, nous n'avons pas seulement besoin d'appareils, il nous faut en même temps l'expérimentateur, par exemple, pour conduire les contacts téléphoniques, pour se servir d'un ordinateur, afin de laisser parler quelqu'un. La suite de ces premiers transcontacts eut lieu grâce à Peter Harting, grâce à Manfred Boden et grâce à nos amis du Luxembourg... en même temps ».


Nous avons demandé : « S'agit-il là de personnes aux facultés médiumniques, ou ont-elles été choisies par vous à dessein, ou est-ce que c'est leur âme qui a choisi cette voie ?


Réponse : « La dernière hypothèse est la bonne. Le comportement de l'âme était déterminant pour qu'il devînt possible d'utiliser ces êtres comme canal. Chacun porte en lui, dúne façon latente, la question relative au sens de la Vie, à l'origine de l'être humain et à sa destination, mais chez l'un ou chez l'autre existent des dispositions précises qui nous permettent de lui donner la grâce de la révélation, afin qu'il puisse transmettre à autrui son savoir.


Nous avons demandé s'il existe, dans l'Au-delà, des groupes de recherche de chercheurs.


Réponse : « Oui, mais nous ne les appelons pas « groupes de chercheurs », et si je déclare, à présent, que ces groupes se composent de personnes différentes, s'il vous plaît ne prenez pas le terme « personnes » à la lettre. Il s'agit de vibrations spirituelles différentes. Ces vibrations spirituelles s'unissent, et chacun apporte son savoir particulier, ses révélations particulières en provenance de sa chronique Akasha au sein du savoir universel.


Pour cette raison, il est possible pour les physiciens et autres scientifiques qui travaillent ici d'ouvrir de nouvelles voies avec vous et que le processus d'étude de chacun avance, comme c'est votre cas ».


Nous avons demandé : « Vous avez accès au champ d'information total de l'Univers, ne pourriez-vous donner une aide plus globale à nos groupes de chercheurs en transcommunication ? »


Réponse : « Rien ne serait plus facile. Nous pourrions vous transmettre tout le savoir de votre monde et des autres mondes. Seulement, vous ne pouviez rien en faire, vous ne pouviez pas insérer ce savoir, car vous n'e maîtrisiez pas ses fondaments. La seule chose possible de notre côté, c'est de préparer le terrain chez vous pour vous conduire plus loin et pour vous aider à surmonter les obstacles. Autre chose : s'il ne nous est pas possible de lier votre potentiel spirituel, il ne nous sera pas possible non plus de construire un pont durable. Alors, n'aurons lieu que des relations sporadiques, afin que vous ne perdiez pas courage. »


Notre question : « Il y a aussi des entités de bas niveau, négatives, qui se mêlent à notre transcommunication. Ne pouvez-vous pas ordoner à ces entités de cesser leur manége ? »


Réponse : "Mes chers, c'est vous qui attirez ces entités, voilá pourquoi il nous est impossible d'intervenir".


Conclusion (page 39)


Pour conclure, permettez-moi de résumer brièvement l'essentiel : la transcommunication est un don pour nous, une grâce, afin que nous puissions élargir notre conscience. Tous ceux d'entre nous qui ont fait l'expérience de la transcommunication assistent à la naissance d'une nouvelle conscience spirituelle. Bien sûr, l'être qui pense rationnellement ne sait que faire de cette « nouveauté ».


De tout temps, les voies de révélation ont été différentes selon les individus. Vous voyez, la transcommunication est un don permanent, la question est de savoir si la personne «réceptrice» est connectée pour recevoir l'information. Pensez-y, si votre télévision n'est pas connectée, aucune image n'apparaîtra, même si l'information est présente de manière latente. La volonté du Tout-Puissant est que l'être humain puisse reconnaître la grâce qu'il y a une vie après la mort, sinon la vie n'aurait aucun sens.


Et n'oubliez pas : la technique ne fait pas tout, la technique seule ne suffit pas pour avoir de bons contacts. Les appareils les plus sophistiqués ne remplacent pas le pouvoir de la pensée, l'esprit et l'âme de l'être humain remplacent les dispositions négatives, et surtout, ils ne remplacent pas l'amour, l'amour qui peut tout, tout ce que ces appareils, à eux seuls, ne peuvent jamais réussir.


Je terminerai en vous communiquant deux messages de l'autre côté que je livre à votre méditation.


Le premier dit : « Rien de ce que vous avez pu faire n'a été inutile et, partout dans votre monde, la transcommunication continuera de se développer. L'époque pour de cette réalisation a commencé, beaucoup d'essais sont en cours, et beaucoup de personnes sont élues, mais peu ont la vocation ».


Le deuxième message n'est qu'une phrase mais il a une signification importante :


"L'amour de la Toute-Puissance est sans limites".


Je crois qu'il n'y a rien de plus important pour nous que de savoir que nous sommes en sécurité dans la bonté du Tout-Puissant et qu'après notre mort physique, une nouvelle vie sans aucun doute plus heureuse commencera pour nous.


Livre: La Transcommunication, Parasciences, La Collection des Sciences Parallèles, Jean-Michel Grandsire, 1998

7 vues0 commentaire

Kommentare


bottom of page